26-10-2020 15:19:34
Catégorie: Ecole d'excellence

Institut Supérieur Panafricain D’economie Coopérative (ISPEC)

image

Présentation

L’Institut Supérieur Panafricain d’Economie Coopérative (ISPEC) est un établissement multinational de droit public international, né de la première Conférence Panafricaine Coopérative, en 1967. Onze pays africains en sont membres (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo et République Démocratique du Congo). Il a pour objectifs de former, de perfectionner et recycler dans le domaine de l’économie coopérative, les cadres moyens et supérieurs et les acteurs de l’auto-promotion.

MISSION

La Conférence Panafricaine Coopérative a fixé comme mission à l'ISPEC de :

Former, perfectionner et recycler dans un domaine particulier ou dans tous les domaines de l'économie coopérative, les cadres moyens et supérieurs et les acteurs de l'auto-promotion en vue de spécialiser les compétences techniques indispensables à la promotion d'un mouvement coopératif autonome, facteur de développement endogène et de promotion humaine

Entreprendre, faire entreprendre, favoriser et diffuser toutes les recherches sur les problèmes coopératifs dans les pays africains, notamment dans le domaine des méthodes de formation, de l'implantation, de la gestion, du contrôle, du suivi et de la promotion des entreprises coopératives et associatives

PRINCIPALES ACTIVITES

La formation

  • Des cadres supérieurs en économie coopérative en trois ans (cycle continu) ou en cinq ans au plus (cycle discontinu en alternance avec l'emploi).

  • De spécialisation en dix mois (incluant deux mois de stage d'Intégration Professionnelle) en :

    • Gestion du développement endogène ;

    • Management des entreprises coopératives et associatives ;

    • Entrepreneuriat coopératif ou associatif ;

    • Assistance et gestion des coopératives pour femmes leaders d'Afrique Francophone. 

  • A la carte ou sur mesure des opérateurs du secteur coopératif ou associatif selon les besoins spécifiques des candidat(e)s et/ou des structures qui les emploient ;

  • A distance en :

    • Organisation et administration des coopératives ;

    • Gestion des coopératives ;

    • Comptabilité coopérative ;

    • Gestion des coopératives d'épargne et de crédit. 

    L'organisation de rencontres et d'ateliers régionaux d'échanges et de partage d'expériences.

La recherche-action

A partir de trois thématiques principales à savoir :

  • l'entrepreneuriat associé ou collectif ;

  • la démocratie coopérative ;

  • la problématique "Genre" dans le mouvement coopératif ou associatif. 

La production et publication

  • de mémoires projets ;

  • de travaux de recherche scientifique et de recherche-action ;

  • de matériels didactiques et pédagogiques.

La consultation et l'appui conseil

Au bénéfice des entreprises coopératives, des ONG locales et internationales, des Gouvernements, des agences de coopération bi et multilatérale, des bureaux d'études, des institutions de formation, etc., en :

  • formulation de politique de développement coopératif et associatif ;

  • planification stratégique et opérationnelle ;

  • redressement d'entreprise (coopératives ou associatives) ;

  • planification de formation ;

  • diagnostic institutionnel ;

  • gestion et contrôle de mutuelles ou des coopératives d'épargne et de crédit.

GROUPE-CIBLE

  • Opérateurs économiques des secteurs d'auto-promotion (coopératives, syndicats, autres entreprises privées aussi bien formelles qu'informelles).

  • Agence d'appui au développement œuvrant au compte d'ONG, d'Agences de Coopération Internationale et de structures gouvernementales.

  • Diplômés sans emploi, retraités, travailleurs compressés, etc.…

  • Femmes leaders d'Afrique Francophone.

FINANCEMENT

Les activités de l'ISPEC sont financées sur la base de trois sources principales :

  • les bourses de formation ;

  • les prestations de services (consultations, études, formations sur mesure) ;

  • les subventions pour des activités conjointes (ateliers thématiques, travaux de recherche-action, colloques scientifiques, etc.).

Les organisations parties prenantes à la Conférence Panafricaine Coopérative et les pays signataires de la Convention régissant l'Institut apportent des contributions de soutien à son fonctionnement.

PARTENARIAT

Le développement à long terme de l'ISPEC est basé sur la promotion d'un vaste réseau de partenaires actifs : ACDI, AFD, CDG, CEE, DES, ACCT, Banque Mondiale, BIT, Centre International de l'OIT/Turin, PNUD, IRECUS, Université LAVAL, Université Catholique de Louvain, COE, DID, IIED, SOCODEVI, etc.

Laissez un commenaire