26-10-2020 17:02:56
Catégorie: Ecole d'excellence

Ecole Nationale de Gendarmerie (ENG)

image

En Côte d'Ivoire, la gendarmerie nationale est une force armée chargée des missions de police et placée sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et du ministère de la Défense. Elle fut créée le 27 Juillet 1962.

Les gendarmes sont habituellement chargés de la sécurité dans les zones rurales et dans les zones périurbaines, tandis que la police nationale est chargée des zones urbaines. Les deux forces ont ainsi chacune une zone de responsabilité propre.

La gendarmerie assure des missions diverses qui font sa spécificité :

Des missions judiciaires : constatation des infractions, recherche et interpellation des auteurs d'infractions à la loi pénale, enquêtes judiciaires.

Des missions administratives : sécurité publique, maintien de l'ordre, assistance et secours, circulation routière,

Des missions militaires : police militaire, prévôté et opérations extérieures.

Elle est comprend :

1- le Commandement Supérieur de la Gendarmerie Nationale (CSGN);

2- l'inspection générale de la gendarmerie nationale ;

3- des formations territoriales constituant la gendarmerie départementale ;

4- des formations constituant la gendarmerie mobile ;

5- des formations spécialisées ;

6- des organismes d'administration et de soutien ;

7- des organismes de formation du personnel ;

8- l'unité d'intervention de la gendarmerie nationale (UIGN).

En Côte d'Ivoire, la Gendarmerie dispose de deux écoles pour la formation de son personnel :

l'École de gendarmerie d'Abidjan (EGA) située à Cocody qui en plus de former les sous-officiers de gendarmerie intègre en son sein l'E.N.V.R (École Nationale à Vocation Régionale) outre les officiers élèves ivoiriens. L'E.N.V.R reçoit en formation les officiers des pays frères de la sous-région, le Burkina Faso, le Cameroun, le Bénin, etc.

l'École de gendarmerie de Toroguhé (EGT) située à Daloa à environ 400km d'Abidjan. Née en 1998 de la volonté des autorités de décongestionner celle d'Abidjan devenue contiguë, pour le nombre sans cesse croissant d'élèves qu'elle reçoit. Cette école assure la formation des sous-officiers de première et deuxième année de gendarmerie

Les Unités spécialisées de la Gendarmerie

L'Unité d'intervention de la Gendarmerie Nationale (UIGN) est composée d'environ 420 personnes (52 officiers de carrière et un peu plus de 300 sous-officiers de gendarmerie spécialement entraînés et équipés pour faire face à des missions anti-terroristes. Calqué sur le modèle du GIGN français, il sert uniquement de force anti-terroriste contrairement au GIGN français.

La Brigade de Sécurité de la Gendarmerie Nationale quant à elle est plus active et a pour mission :

  • le maintien de l'ordre et de la sécurité

  • la lutte contre les coupeurs de route

  • l'organisation de patrouilles mixte en collaboration avec la police, le CCDO, l'armée de terre, etc...

  • la Sécurisation des fêtes de fin d'année (opération Téré, Opération Mirador, Opération Aube Bonne Nouvelle, etc.).

  • la lutte contre les barrages illégaux et le racket

  • Écusson de la Brigade de SécuritéLe numéro d'appel d'urgence de la Brigade de sécurité est le 145.

  • L'Escadron de Protection des Hautes Personnalités (EPHP)

  • Les Escadrons Para-Commando

  • Les Groupements Aéroportuaires sont chargés de la protection des sites stratégique (Port d’Abidjan et de San Pedro, Aérodrome et Aéroport International, etc…)

  • Les Brigades Cynophiles

  • Le Groupement d'Escadrons Blindés (GEB) est doté de véhicules blindés à roues

  • Les Unités de Déminage

  • Le Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) avec la mobilisation de plus de 750 policiers, gendarmes et militaires sous l’autorité des officiers de la police, de la gendarmerie et des FRCI.

Ses six missions principales sont :

  • sécuriser les sites stratégiques

  • participer activement à la lutte contre le grand banditisme

  • participer à la lutte contre toutes les formes de terrorisme

  • freiner et prévenir les atteintes à la sureté de l’État

  • contribuer à la gestion des grands évènements à travers le renseignement notamment

  • collaborer à la gestion des secours en cas de catastrophe naturelle ou industrielle dans les grandes villes

Outre le CCDO, les Unités Spécialisées de la Gendarmerie et les Escadrons Mobiles sont sous les ordres du général en second chargé des Unités Spécialisées de la Gendarmerie.

Les Grades

Le concours d’entrée dans les écoles de gendarmerie se fait après un communiqué du Commandement supérieur de la gendarmerie au plateau sous tutelle du ministère de la défense.

Les inscriptions se font généralement au commandement supérieur de la gendarmerie au plateau, à l’école de gendarmerie d’Abidjan, à la caserne de gendarmerie d’Agban, dans les escadrons de Yopougon et de Koumassi ainsi que les Etats-majors des légions de Daloa, Bouaké, Korhogo, San-Pedro et de Yamoussoukro.

Plus d’informations : http://www.defense.gouv.ci/

Laissez un commenaire