27-10-2020 10:13:50
Catégorie: Débouchés

Agriculture

image

La Côte d’Ivoire est le pays leader en Afrique de l’Ouest, dans le domaine agricole. Le climat et les sols permettent toutes les sortes de spéculations. On a des cultures vivrières et des cultures d’exportation. Pour les cultures industrielles et d’exportation, on a le café, le cacao, le coton, l’hévéa, la canne à sucre, les oléagineux, une palette variée de fruits, ananas, banane, mangue, noix de coco, pomme de cajou, agrumes, etc. 

Du CAP au titre d’ingénieurs : l’emploi agricole à tous les étages

Il est loin le temps où les agriculteurs étaient forcément fils et petit-fils d’agriculteurs. Aujourd’hui 86% des salariés du secteur ne sont pas issus de ce milieu. On note par ailleurs que le nombre de femmes salariées a beaucoup augmenté, représentant 40% des exploitants agricoles. Enfin, le secteur offre des débouchés à tous les niveaux de formation : du CAP au titre d’ingénieur, en passant par le bac agricole et le BTS. Depuis quelques années, les licences professionnelles rencontrent aussi un succès grandissant. Autant de diplômes qui se préparent en formation initiale ou en alternance, mais toujours au plus près des besoins du secteur.

Le bio développe les métiers agricoles

De plus en plus de consommateurs sont en quête d’une alimentation plus saine et plus écologique. Pour répondre à cette demande, de nombreux agriculteurs se lancent dans la production biologique : ils sont 300 chaque mois à tenter l’aventure, ne suffisant même pas à répondre à tous les besoins. Par ricochet, cette tendance entraîne le développement des métiers de la certification, de l’approvisionnement et la logistique ou encore du conseil auprès des collectivités territoriales, notamment dans le cadre des politiques de santé et d’alimentation. Autant de métiers qui sont à la recherche de profils variés.

Niveau requis :

Etre titulaire du BAC C, D, E, F7 ou d’un diplôme équivalent. Le niveau CM2 pour le Certificat

BTS

– Agriculture Tropicale option Production Végétale

–  Agriculture Tropicale option Production Animale

Débouchés potentiels :

– Gestionnaire de ferme de production animale

-Fabricateur d’aliments pour les animaux

-Analyste technico-économique d’un projet de production animale

– Technicien chargé de diagnostiquer les maladies et proposer des traitements

– Manager d’une équipe agricole

– Concepteur d’un projet agricole

– Auditeur dans un élevage ou pour un groupement de producteurs

La formation au métier de l’agriculture était jusque-là dévolue à trois grandes structures étatiques qui sont l’Institut Agricole de Bouaké (IAB), L’Ecole Normale Supérieure d’Agronomie (ENSA), l’Ecole Régionale d’Agriculture de Bingerville (ERASud).

Ecole  

– En production végétale, les apprenants reçoivent des cours théoriques d’initiation approfondis assortis de TD sur les techniques culturales, l’étude des sols, les techniques de traitement des plantes (phytopathologie), de défense des cultures, de fertilisation leur permettant de maîtriser les différentes sortes de cultures.

– En production animale, les apprenants reçoivent des cours théoriques approfondis en technique d’élevage (cuniculture, aviculture, boviculture, oviculture), santé animale, pharmacie vétérinaire, en zootechnie générale et en biologie animale.

Champs d’expérimentation

Les apprenants vont mettre en pratique sur le terrain, les cours théoriques dans les domaines cités ci-haut (maîtrise du piquetage, la confection des planches, les techniques de repiquage, les dosages et traitements, l’installation et le suivi des pépinières, la gestion d’une exploitation agricole, l’identification des maladies des plantes par des symptômes visibles ou invisibles.)

Ferme

Les apprenants vont mettre en pratique les cours théoriques dans les domaines cités ci-haut (maîtrise des différents types d’élevage, gestion d’une ferme, de la reproduction animale, de la composition des aliments du bétail, de la pathologie animale, de la commercialisation et la distribution des produits d’élevage.)

Si le succès de ce pays repose sur l’agriculture, il est impératif de faire du métier d’agriculteur, une véritable profession à laquelle les jeunes seront préparés aux formations techniques appropriées en vue de moderniser les exploitations agricoles au plan technique et assurer une gestion rationnelle des intrants ainsi que le matériel génétique sélectionné; gage d’une solution durable au problème de l’autosuffisance alimentaire et de l’insertion socio-professionnelle des jeunes en proie au chômage.

Liste des métiers de l’agriculture

 Produire : aquaculteur, bûcheron, horticulteur, pépiniériste, jardinier, maraîcher, responsable d’élevage.

 Conseiller : conseiller en agro-développement, ingénieur forestier, technicien forestier, chargé d’affaires agricoles, conseiller de gestion agricole.

 Vendre : technico-commercial en agroéquipement, chef d’exploitation, directeur de production, responsable d’élevage.

Vous pouvez aussi consulter la rubrique consacrée à l’agro-alimentaire.

Laissez un commenaire